La « prévention responsable » pour priorité absolue

En termes de sécurité au travail, la construction belge est un mauvais élève de la classe européenne. En 2015, 14.000 accidents ont entraîné, dans 15 % des cas, une invalidité permanente…

« La sécurité est dans nos gènes » est donc un thème qui s’imposait lors du ForumConstruction du 22 février.

Une enquête de la Confédération montre que les bonnes pratiques en matière de sécurité figurent au cœur des statistiques des pays du Top 4 de la sécurité dans la construction (l’Irlande, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Suède). Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération : « nos entreprises doivent davantage intégrer ces bonnes pratiques et faire de la sécurité leur priorité ».

Vers une culture d’entreprise

Tous les intervenants au Forum, entrepreneurs comme experts, se sont revendiqués de la « responsabilité sociétale » pour expliquer leur démarche en faveur de la sécurité et leur expérience des bonnes pratiques mises en œuvre pour éviter les risques d’accidents. Ils ont été nombreux, Marc Hoppenbrouwers, Key Note speaker, en tête à expliquer le processus à suivre pour faire de la sécurité une vraie culture d’entreprise !

Un engagement fort : rejoindre le top 5 des pays EU en matière de sécurité !


« Nos comportements, nos habitudes et notre manière de voir les choses doivent absolument évoluer ! », a fortement insisté Paul Depreter, en guise de conclusion au Forum.

Le président de la Confédération ne s’en est pas tenu à cette seule déclaration.

Pour lui, la sécurité doit devenir un but en soi pour chaque entrepreneur ! Une politique de prévention responsable implantée dans toutes les entreprises et partagée par tous les intervenants, c’est la clé de la réussite. Dans ce contexte, Paul Depreter se fixe un objectif « très ambitieux » : parvenir, à la fin de son mandat, à « faire diminuer drastiquement le nombre d’accidents de travail dans le secteur ». Sa vision idéale ? Faire passer la construction belge dans le top 5 des pays EU qui connaissent le moins d’accidents en Belgique.

C’est dire si la sensibilisation à une « prévention responsable » deviendra une action maîtresse au cours des prochains mois !